Club Européen des Diététiciens de l'Enfance

PUB / Facebook

Veille scientifique août 2017

Recherche / 2017-08-11

Veille scientifique août 2017


1. Santé publique France : corpulence des Français

Santé publique France publie un premier chapitre de l’étude ESTEBAN 2014-2016 (étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition) sur la corpulence. Ces résultats font l’objet d’un rapport et d’un article dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire.

2. Malnutrition (Aide-mémoire)

OMS — WHO.INT, 01/06/2017

La malnutrition sous toutes ses formes comprend la dénutrition (émaciation, retard de croissance, insuffisance pondérale), les carences en vitamines ou en minéraux, le surpoids, l’obésité et les maladies non transmissibles liées à l’alimentation.

3. Le goûter en perte de vitesse et loin des recommandations

Lettre Consommation et modes de vie N°290 - Mai 2017: "Le goûter en perte de vitesse et loin des recommandations".
CREDOC — CREDOC.FR

La Commission Européenne et Malte (qui a actuellement la présidence du Conseil de l'Union européenne) fournissent, dans un rapport, des conseils techniques sur les marchés publics des aliments sains en milieu scolaire. Ce rapport, qui vise à soutenir les pays dans leurs efforts à fournir une alimentation saine à l'école, découle d'une volonté politique d'arrêter l'incidence de l'obésité infantile en Europe.

 

4. Valeurs nutritionnelles de référence ; l'EFSA publie des conseils sur la vitamine K

EFSA — EFSA.EUROPA.EU, 22/05/2017

Le groupe NDA a défini les niveaux adéquats d’apport quotidien pour la vitamine K comme suit: 10 mg pour les nourrissons âgés de 7 à 11 mois; 12 mg pour les enfants âgés de 1 à 3 ans; 20 mg pour les enfants âgés de 4 à 6 ans; 30 mg pour les enfants âgés de 7 à 10 ans; 45 mg pour les enfants de 11 à 14 ans; 65 mg pour adolescents âgés de 15 à 17 ans; 70 mg pour les adultes, y compris les femmes enceintes et allaitantes.

L’Agence met en garde contre la multiplication des sources de vitamines et minéraux, en l’absence de besoins établis. Elle attire particulièrement l’attention des professionnels de santé sur l’importance de ne pas cumuler les sources de vitamines et minéraux sans suivi biologique régulier.

5. ANSES : compléments alimentaires et grossesse

Dans le cadre du dispositif national de nutrivigilance, piloté par l’Anses, des signalements de cas d’hypercalcémie néonatale et d’hypothyroïdie congénitale impliquant des compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes ont été rapportés. Ces signalements ont conduit l’Anses à évaluer les risques associés à la consommation de compléments alimentaires destinés aux femmes enceintes contenant de la vitamine D ou de l’iode. Dans l’avis publié ce jour, l’Agence met en garde contre la multiplication des sources de vitamines et minéraux, en l’absence de besoins établis. Elle attire particulièrement l’attention des professionnels de santé sur l’importance de ne pas cumuler les sources de vitamines et minéraux sans suivi biologique régulier

6. Journal officiel : les mannequins

Les décrets d’application des articles 19 et 20 de la loi de Santé n°201-41 du 26 janvier 2016 concernant l’image du corps, ont été publiés au Journal officiel du 5 mai 2017.

Décret n° 2017-738 du 4 mai 2017 relatif aux photographies à usage commercial de mannequins dont l'apparence corporelle a été modifiée. Ellesdoivent être accompagnées de la mention : " Photographie retouchée ".

Arrêté du 4 mai 2017 relatif au certificat médical permettant l'exercice de l'activité de mannequin. La délivrance d’un certificat médical qui prend en compte le critère de l'indice de masse corporelle dans l'évaluation de l'état de santé des mannequins et conditionne l'exercice de l'activité de mannequin est obligatoire depuis le 6 mai 2017 pour exercer la profession de mannequin, sous peine de sanctions pénales.

7. Alimentation de la femme enceinte

Conférence du Fonds Français Alimentation & Santé sur "Alimentation de la femme enceinte : constats et recommandations pour la santé de la mère et de l'enfant"

[ Voir en détails ]

Semaine mondiale de l'allaitement maternel - 1 au 7 août 2017

Recherche / 2017-08-05

« Nous pouvons tous faire en sorte que la société soit adaptée à l’allaitement maternel ».
Venez découvrir les affiches réalisées par l’OMS à l'occasion de la semaine mondiale de l'allaitement maternel, de même que leurs précieux avis scientifiques.

http://www.who.int/mediacentre/events/2017/world-breastfeeding-week/fr/

[ Voir en détails ]

Nourrir son bébé avec du lait végétal : un danger pour le nourrisson

Diéthothérapie pédiatrique / 2017-07-24

La presse a fait grand bruit récemment suite au décès d'un nourrisson sous alimentation végétalienne. Amal Alaoui diététicienne à l'Office Nationale de l'Enfance et membre du Comité d'administration du CEDE revient sur ce type d'alimentation :

http://bx1.be/news/nourrir-son-bebe-avec-du-lait-vegetal-un-danger-pour-le-nourrisson

[ Voir en détails ]

veille scientifique juin - juillet 2017

Recherche / 2017-06-21

Veille scientifique été 2017


1. The European Society for Paediatric Gastroenterology Hepatology and Nutrition

Une mise au point, par l’ESPGHAN, des recommandations concernant la diversification alimentaire. La société de pédiatrie européenne souligne la nécessité d’un accompagnement médical ou diététique lorsque les enfants sont soumis à  un régime végétarien.

Complementary Feeding: A Position Paper by the ESPGHAN Nutrition Committee.

 

2. European Food Safety Authority

L’EFSA  publie un avis sur les préparations de suite à teneur basse en protéines (1,6g/100 kcal) issues de lait de vache et de chèvre, d’isolats de protéines de  soja et d’hydrolysat de protéines.  La législation de l’UE, actuellement en vigueur, fixe la teneur minimale en protéines à 1,8 g/100 kcal. Les conclusions de l’étude diffèrent selon la source protéique.

 

3. Union Européenne et restauration scolaire                                                       

La Commission Européenne et Malte (qui a actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne) fournissent, dans un rapport, des conseils techniques sur les marchés publics des aliments sains en milieu scolaire.  Ce rapport, qui vise à soutenir les pays dans leurs efforts  à fournir une alimentation saine à l’école, découle d’une volonté politique d’arrêter l’incidence de l’obésité infantile en Europe.  

 4.Ministère des affaires sociales et de la sante en France

Le Journal Officiel de la République Française publie 2 textes visant à prévenir les troubles du comportement alimentaire et en particulier l'anorexie, notamment chez les jeunes. Ils cadrent les domaines publicitaire et du mannequinat.

5. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

L’ANSES met à disposition des mères une plaquette sur l’alimentation du nourrisson. Elle propose notamment des conseils en matière d’hygiène et de  choix alimentaire.

6. Institut national de la santé et de la recherche médicale

L’Inserm a été sollicité fin 2013, par Santé Publique France, pour réaliser une expertise collective sur les comportements nutritionnels. L’objectif était de disposer d’un bilan des connaissances scientifiques et d’analyser l’impact de messages sanitaires diffusés par les médias de masse sur les cognitions, attitudes, intentions et comportements nutritionnels.

7. The Vegan Society

Mise en garde de The Vegan Society sur un défaut de vitamine B12 dû à une alimentation végétalienne. Cette carence peut entrainer des dommages neurologiques irréversibles chez le jeune.

8. Nouvelles recommandations suisses pour l’alimentation de 1 à 3 ans

Recommandations pour l'alimentation des enfants âgés de 1 à 3 ans (2017).
Société Suisse de Pédiatrie — swiss-paediatrics.org, 08/06/2017
 

[ Voir en détails ]

veille scientifique février - mars 2017

Recherche / 2017-04-10

Veille scientifique février-mars 2017


2. Légifrance

Loi du 20 décembre 2016 relative à la suppression de la publicité commerciale dans les programmes de jeunesse de la télévision publique

3. Interdiction de la mise à disposition de boissons à volonté, avec ajout de sucres ou d’édulcorants

L’article 16 de la Loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé pose le principe de l’interdiction de la mise à disposition de boissons à volonté, gratuites ou pour un prix forfaitaire, avec ajout de sucres ou d’édulcorants de synthèse, notamment à destination des mineurs. Pour aider les professionnels, un questions-réponses sur le champ d’application de la mesure a été élaboré.

4. L’Institut national de la recherche agronomique (INRA)

En mesurant, par des méthodes expérimentales, les choix alimentaires des mères et de leurs enfants, les chercheurs définissent des typologies de comportements. Ces études peuvent éclairer les politiques publiques sur la nutrition

 

5. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)

 L’Anses  actualise les repères de consommations alimentaires pour la population française adulte.

 Ce travail, qui sert de base au PNNS, cible  les principaux groupes d’aliments, en adéquation avecles besoins nutritionnels de la population adulte, tout en intégrant, pour la première fois, les enjeux associés à la présence de certains contaminants chimiques dans l’alimentation. 

6. Plan National Nutrition Santé (PNNS)

Depuis novembre 2016, mangerbouger.fr propose un questionnaire en ligne (le Gpaq de l’OMS) permettant d’évaluer son niveau d’activité physique. L’espace Bouger Plus intègre également les nouvelles recommandations d’activité physique et les illustre par des séries d’exercices pour travailler la souplesse, le renforcement musculaire, la mobilité articulaire et l’équilibre. Il  aborde aussi un volet de conseils pour les enfants et les adolescents

7. Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees)

Selon l’enquête nationale de santé réalisée auprès des élèves de CM2 au cours de l’année scolaire 2014-2015, 18 % des enfants sont en surcharge pondérale et près de 4 % sont obèses. Ces chiffres confirment la stabilisation observée depuis 2002.

[ Voir en détails ]